Au Brésil ...

Luiz de Aquino

Luiz de Aquino: Né à Santos, dans l’état de São Paulo au Brésil. Il a commencé ses études de musique à l'âge de sept ans.

Issue d'une famille d'artistes, sa mère et sa tante, les «Sœurs Miranda», ont fait une carrière dans la radio brésilienne des années 50.

Son père, Luiz de Aquino, était un peintre, intellectuel, musicien et commerçant de Rio de Janeiro. Il s’est installé à Santos au début des années 60. Il a créé le Night Club «Xavantes», l'un des premiers clubs brésiliens où la Bossa Nova a été jouée.

Il a commencé à étudier la guitare avec sa mère, qui était accordéoniste, guitariste et chanteuse. Puis, dès l'âge de 14 ans, il s’est orienté vers la guitare classique avec le professeur Antonio Manzione, au théâtre municipal de Santos, et a continué son apprentissage dans plusieurs autres villes avec les professeurs les plus prestigieux de l'époque, tels que Turibio Santos, Leo Soares, Henrique Pinto, Paulo Porto Alegre et Abel Carlevaro. Pendant 2 ans, il a étudié l'harmonie avec le maestro Luiz Inácio de Souza, un grand chef d'orchestre de Santos, et plus tard dans des écoles prestigieuses telles que la Fondation des Arts de São Caetano do Sul et le Conservatoire Brooklin Paulista, où il approfondit ses études en harmonie, arrangement et improvisation avec des maîtres du calibre de Hans Joachim Kolreutter, Nelson Ayres et Roberto Sion. Ensuite, il a été admis au concours de l’Université de l’État de São Paulo pour suivre des cours de Composition et direction d’Orchestre, où il a étudié avec John Neschling, Regis Duprat, Samuel Kerr, et les Français Roger Cotte et Michel Phillipot entre autres.

1996 e 2002 1998 2004 e 2009 2020
Na frança...

En 1983, il quitte le Brésil pour s'installer en France et est admis à la classe de guitare classique du Conservatoire National Supérieur de Musique, dirigé par le maître Alexandre Lagoya. Toujours mu par une grande et insatiable curiosité musicale, Luiz fut un disciple de grands noms du monde du Jazz français, comme Pierre Cullaz, Jean-Claude Forhenbach, Philippe Baudoin, Bernard Maury. Il a également étudié l'ingénierie du son et la musique numérique dans plusieurs organismes spécialisés dans cette discipline, tels que CMI, Apaxx Design, Multicrea, et Abbey Road Institute Paris.

Sa carrière de guitariste solo et d'accompagnateur l'a conduit à de nombreuses tournées internationales en Europe, en Afrique et en Amérique du Nord, ayant également collaboré avec d'autres guitaristes tels que Liat Cohen, Toninho Ramos, Marie Bancel, Marcus Llerena, Jean-Felix Lalanne, Michel Haumont , etc.

 Spécialiste du style «brésilien» et de la guitare à 7 cordes, il fonde en 1993 avec Antoine Tatich, autre collègue guitariste de l'école ATLA, (le nom de l'école vient des initiales des deux partenaires), qui est devenue l'une des plus importantes écoles de musiques actuelles de France.

 

.

Entre 1996 et 2002, il a été professeur de guitare brésilienne et d’improvisation à l’Atelier de Guitare de l’Université de Jussieu, à Paris, et a produit des œuvres pédagogiques audiovisuelles.

Développant toujours une grande activité scénique, il crée au début de l'année 2000 un duo avec la chanteuse française Véronique le Berre, avec qui il a donné plus d'un millier de concerts pendant 11 ans dans le circuit culturel destiné à la jeunesse française.

En 2004, son album solo «Esquina do Tempo» obtient une excellente répercussion auprès du public et de la critique. Le journaliste français Remy Kolpakopol écrit à son sujet; «Un autre Brésil a émergé de la forge parisienne… une voix aux multiples facettes, des compositions kaléidoscopiques… avec lui nous avons marché parmi des bossas  chuchotées, du jazz non conventionnel, des influences du monde ludiques et des sauts sur un plafond effréné …… une nouvelle figure brésilo-parisienne éclate en paysage… la surprise de l'été .. »(Nova Planet). En 2005, le disque «Bahia de Bretanha» écrit et réalisé avec Véronique le Berre et Olivier Prou, obtient le «Grand Prix de l'Académie Charles Cros» à l'unanimité. Ce projet est également devenu un livre / disque et un conte musical réalisé et produit par Thierry Bongarts-Lebbe.

Il a participé à la création du spectacle dédié à La Fontaine, sous la direction de Francis Morane, ainsi qu'à l'album «Chansons de La Fontaine» avec le compositeur Jean Chavot.

Au début des années 90, il débute son activité de création musicale pour le cinéma, grâce à sa rencontre et sa collaboration avec Sophie Tatisheff, fille du grand cinéaste français Jacques Tati, monteuse et réalisatrice pour le cinéma et la télévision. Après plusieurs courts métrages et musiques pour téléfilm, il réalise en 1993 la bande originale du film «Le Voyage» d'Olivier Esmain, sur la période impressionniste française.

 

 

À partir de 1998, il se concentrera principalement sur la composition et la production musicale. Il a travaillé avec certains des plus importants éditeurs de la bibliothèque musicale française tels que Frederic Leibovitz, David Sechan, les éditions Encore Merci, Universal Publishing, Koka Media, Kaptain Music, etc., disposant actuellement d'un catalogue personnel de plus de 500 œuvres pour le marché audiovisuel. Sa musique illustre plusieurs œuvres de réalisateurs et producteurs renommés tels que Claude Chabrol, Cécile Tellerman, Nicolas Ribowisky, Bernard Rapp, et récemment, Nicolas Castro, dans le film «Les lendemains qui chantent ».

Il a également produit de la musique pour d'importantes campagnes publicitaires: Badoit, Nissan, Fiat, Bouygues, Citroën, etc. En tant que musicien de studio, il a eu l'opportunité de collaborer avec plusieurs personnalités importantes de la musique française, comme Michel Legrand, Maurice André, ou encore des personnalités du show business comme Leticia Casta, Gérard Darmon, Raphaël. Luiz a travaillé avec de grands ingénieurs et producteurs de musique français, comme Dominique Blanc-Francard ou Philippe Abitbol.

 

 

 

Entre 2004 et 2009, il effectue plusieurs tournées défendant un répertoire d'œuvres personnelles avec des musiciens tels que Marc Berthoumieux, Christian Toucas, Dada Viana, Ney Veras ou le grand saxophoniste américain Bobby Rangell.

 

 

 

En 2009, il crée «Nova Nota» à Paris, sa propre maison d’édition, spécialisé dans la musique pour l'image. En janvier 2011, Nova Nota faisait partie des 5 éditeurs sélectionnés par la Sacem et par la Chambre Syndicale des Editeurs de Musique dans le cadre de l'opération VIPs français au Midem de Cannes.

En 2020, Nova Nota devient CraftTunes et se lance dans la production musicale destinée également au marché de la musique commerciale standard, produisant des nouveaux talents tels que le rappeur TooMechap et la jeune chanteuse Losatrigone. Cette société est actuellement représentée dans 18 pays et prépare son nouveau site ainsi que plusieurs albums avec sorties prévues en 2021.

 

En 2020, Luiz a également démarré un partenariat avec Imusic-school (https://www.imusic-school.com/), leadeur Européen de l’enseignement musical en ligne.

Il développe avec eux un département de Musique Brésilienne ainsi qu’une future implantation de IMusic-School.BR sur le territoire brésilien.

Ses premiers modules consacrés aux techniques de base de la guitare Brésilienne et sur la Bossa Nova sortiront en décembre prochain.

 

 

BRAZILICA e THINK BRAZIL MUSIC-EUROPE

Especializada na representação de catálogos brasileiros, como o prestigioso catalogo dos Irmãos Vitalle ou ainda o catalogo Arlequim, que possuem algumas das mais

importantes obras-primas da musica brasileira.

O diferencial dessas empresas é:

 

1- Uma expertise adquirida em décadas de experiências reunidas em um tandem que integra o conhecimento profundo da música e da cultura brasileira com um amplo conhecimento do mercado audiovisual europeu;

 

2-  Uma estrutura administrativa sólida, reconhecida e respeitada por todos os profissionais do ramo, tanto do sistema autoral, quanto do mercado audiovisual europeu;

 

3- Uma conexão direta e privilegiada com a SACEM e com as principais sociedades de direito autoral e conexo europeias;

 

4- Ferramentas informatizadas e tecnologia de ponta na administração e processamento de dados e edição de relatórios;

 

5-  Uma clientela de alto nível, constituída pelas maiores empresas e pelos principais produtores audiovisuais europeus.

 

 

© 2020 Luiz de Aquino / Luiz de Aquino, Véronique le Berre

Au Brésil ...
1996 e 2002 1998 2004 e 2009 2020
Na frança...
BRAZILICA e THINK BRAZIL MUSIC-EUROPE
Au Brésil ...
1996 e 2002 1998 2020 2004 e 2009
Na frança...
BRAZILICA e THINK BRAZIL MUSIC-EUROPE